.. L' Empire de Ségou et du Macina ...

   Réduire

LE ROYAUME BAMBARA DE SEGOU ET DU KAARTA

 

        Au XV ème siècle, les bamanan Coulibaly s’installèrent entre le fleuve Niger et le Bani. Au XVII ème siècle, leurs descendants formèrent deux royaumes : le royaume bambara de Ségou et le royaume massassi de Kaarta.  A Ségou, les dynasties régnantes qui se succédèrent furent celle des Coulibaly et des Diarra. Les rois les plus connus furent Biton dit Mamary Coulibaly et Monzon Diarra qui porta le royaume de Ségou à son apogée. Sous Monzon, le royaume s’étendait de Tombouctou à Kangaba, de Bendougou au Beledougou. La société se composait de nobles, d’hommes de caste, de guerriers et d’esclaves. L’économie était basée sur l’agriculture, l’élevage et la pêche.  Vers 1633, Sounsa, descendant de Niangolo, fonda le royaume de Sounsana. Son fils Mansa agrandit le royaume et créa la dynastie des Massassi. Apres la prise de Sounsana par Biton Coulibaly (1754), Seïba Manna s’installa au Kaarta et fonda le royaume Massassi du Kaarta. Les principaux successeurs de Seyba Manna furent Dessé Koro et Bodian Moriba.  Sous Bodian Moriba, le royaume Massassi du Kaarta atteignit son apogée ; il s’étendait du Kaniaga au royaume de Galam et du Bambouk au Bakounou. Le roi Massassi dirigeait tout l’empire. Chaque pays conquis, correspondant à une ethnie déterminée, était administré par un Massassi. 

LE ROYAUME PEULH DU MACINA

    

 

        Au XV ème siècle, les peulhs installés au Macina créèrent un royaume dirigé par des chefs animistes.  En 1818, un marabout du nom de Sékou Amadou Barri proclama la guerre sainte. Il ; vaincu la coalition peulh bamanan à la bataille de Say. Il fonda Hamdallaye qui fut la capitale du royaume. Sous son règne, le royaume atteignit sont apogée et s’étendit de Tombouctou à Djenné. Le gouvernement était théocratique ; il reposait sur les principes islamiques (la Dina). L’économie, essentiellement basée sur l’agriculture et l’élevage, était prospère. La société hiérarchisée, comprenait les aristocrates, les hommes de caste et les esclaves.   L’instruction était dispensée dans les écoles coraniques. En 1845, Sékou Amadou mourut. Ses successeurs furent Amadou Sékou (1845-1852) et Ahmadou Ahmadou (1852-1862). Le royaume du Macina fut conquis par El Hadj Oumar en 1862

test